Stationnement payant : Monsieur Brillault, arrêtez de prendre les Chesnaysiens pour des idiots.

Le maire a voulu généraliser discrètement le stationnement payant pendant l’été.
Malgré sa tentative d’anesthésier les Chesnaysiens, il a dû se rendre compte de leur colère et a annoncé reporter le projet.

Silence depuis le début mois de juillet.

Le magazine Evénements du mois de novembre vient de paraître. Que constatons-nous ? La une, l’éditorial et un dossier de huit pages sont consacrés au stationnement. S’agit-il d’informations objectives ? Bien sûr que non ! Ce n’est que de la propagande pour convaincre du bien-fondé du projet de Monsieur Brillault, le tout étant financé par de l’argent public.

La mise en place du stationnement payant dans toute la ville est confirmée, tout comme le recrutement d’ASVP (les pervenches). Des contrôles d’accès vont être mis en place dans les parkings de la piscine, de la mairie, des Deux Frères et de la rue des Sports. En effet, on sait que quasiment personne ne paie le stationnement au Chesnay : c’est Philippe Brillault qui donne lui-même pour consigne à la police municipale de ne pas verbaliser (politique électoraliste oblige).

Enfin, promesse est donnée de construire des parkings sous l’ancienne mairie, sous le U express de Martin Luther King et sous la station-service du Super U de la rue de Versailles. Ces promesses ont déjà été faites lors des campagnes municipales de 2008 et 2014.
Elles n’engagent que ceux qui y croient, d’autant plus que les deux derniers terrains n’appartiennent pas à la ville.

Il convient aussi de préciser certaines informations qui ne sont pas dites dans le magazine municipal. Le maire continue une pratique clientéliste, en achetant régulièrement des places de parkings, pour les louer à des particuliers initiés (on a vu cela récemment dans le parking Schweitzer). D’autre part, certains parkings sont confisqués aux Chesnaysiens, malgré nos interventions en Conseil municipal. Deux exemples, les places en face de la clinique de Parly 2 ont été interdites au profit d’ERDF, et le niveau -1 du parking sous les tennis de la rue des Sports est désormais réservé à Bouygues (qui construit à côté le Temple Mormon).

Chesnaysiens, mobilisez-vous !

Publicités

2 réflexions sur “Stationnement payant : Monsieur Brillault, arrêtez de prendre les Chesnaysiens pour des idiots.

  1. PAYER ENCORE ET ENCORE ON NE FAIT QUE CELA !!!!
    Maintenant les petits vieux hospitalisés (et même les jeunes) ne reçoivent plus de visites lors de leurs hospitalisations (les chambres sont vides de visiteurs), depuis que les parkings VINCI se sont installés à l’Hôpital Mignot !!! Quand vous voyiez que vous en avez pour plus de 3€ de parking pour environ 1 (une) heure cela est INADMISSIBLE !!! Honte à vous Mr Le Maire d’autoriser ces tarifs exorbitants sur VOTRE territoire pour les habitants de votre ville !!! Les personnes âgées se sentent de plus en plus abandonnées et les Chesnaysiens (et autres) plumés !
    Avec tout ce que nous payions comme taxes les Chesnaysiens devraient avoir tous les parkings gratuits sur le sol du Chesnay avec une cartes de la maire pour les identifiés sur les pare-brises !!! Ce serait un geste considérable envers vos citoyens et électeurs ….

    J'aime

  2. En effet, le manque de plus en plus cruel de parking gratuit au Chesnay doit être montré du doigt !Les automobilistes deviennent des « vaches à lait » .Quels sont les projets du maire à ce sujet???

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s