Ecole Le Nôtre : les aménagements loufoques aux abords exaspèrent les parents

travaux-le-notre

Une semaine avant les vacances de Noël, les écoles Le Nôtre, Jean-Louis Forain, et l’école de musique ont eu la surprise de voir l’entreprise Jean Lefebvre, bien connue au Chesnay, abattre les arbres, les barrières et les plates-bandes.

Plan Vigipirate, sécurité des enfants: rien n’arrête le chantier dont même l’adjoint aux Travaux et à la voirie n’a pas été informé… Pour toute explication, un seul panneau d’interdiction a été apposé, mais dès le samedi suivant, le Centre commercial prend possession des lieux et de la cour de l’école, ce qui entraîna une semaine d’insécurité et de nuisances sonores pour enfants et professeurs au profit de quelques places de parking pour le Centre.

Depuis, la rentrée, il n’y a toujours aucune sécurité, ni aucune information des élus, ni des usagers.
En réponse à une question de parents, lors de la réunion publique du 23 janvier, M. le maire s’engage à une concertation, mais annonce que, s’il y a un accident, ce sera la faute des automobilistes !

En Conseil municipal, notre groupe a posé la question orale suivante :

Le 12 décembre 2016, les travaux sur les espaces de stationnement avenue Dutartre, le long de l’école Le Nôtre, et sur le parking devant l’école de musique, ont commencé sans aucune déclaration préalable, et sans aucune sécurisation, malgré le Plan Vigipirate et la zone de protection de la canalisation de gaz haute pression 64 bars Les arbres ont été abattus et le bruit des travaux a fortement perturbé le travail des enseignants et des élèves.

Un courrier du cabinet du maire, signé de Richard Delepierre, en date du 12 décembre, indiquait aux élus que ces travaux étaient réalisés pour permettre au Centre commercial de stationner pendant les vacances scolaires, et qu’ils étaient financés par la mairie, le Centre ayant jugé le montant de 60 000 euros trop élevé.
Cependant, aucune décision concernant ces travaux ne figure dans les décisions communiquées aux élus.

Dès le 17 décembre, les panneaux indiquant « Parking réservé aux commerçants de Parly 2 » étaient apposés. Le 23 décembre, les parents ont reçu un courrier leur indiquant que ces travaux n’étaient pas au profit du Centre commercial, malgré les rumeurs, mais pour une meilleure sécurité.
Depuis, il n’y a plus aucun passage pour les piétons. Les enfants passent au milieu des voitures, au mépris de la sécurité la plus élémentaire. Les parents cherchent tous les matins comment stationner pour les déposer à la crèche, ou à l’école, et rien ne permet de penser qu’un cheminement piétons sécurisé, pourtant obligatoire, ne soit prévu le long de l’école.

Pouvez-vous nous indiquer quelles concertations vous prévoyez d’engager avec les élus, les parents, l’école de musique, et les riverains que vous avez à nouveau privés du parking rue Moxouris ?

Pour toute réponse, une question : étiez-vous à la réunion publique ?

En fait, tout était déjà décidé, et dès le soir des vacances de février, l’entreprise Jean Lefebvre affichait un nouvel arrêté du maire, daté du 27 janvier, pour interdire le stationnement.
Pour quels travaux ? Aucune information n’a filtré, faute de déclaration préalable, conformément au régime des autorisations d’urbanisme.
La Mairie s’est excusée en déclarant que ce n’était pas nécessaire pour des « aménagements mineurs »…mais suffisamment importants pour être « pilotés » directement par le maire, court-circuitant ainsi son adjoint, qui pour le coup, a un rôle mineur.

Si ce projet est pour un mieux vivre des usagers et des riverains, pourquoi tant de cachoteries ?
A la rentrée, début février, les parents d’élèves ont demandé la convocation exceptionnel d’un conseil d’école : seront-ils enfin écoutés ?

Publicités

Une réflexion sur “Ecole Le Nôtre : les aménagements loufoques aux abords exaspèrent les parents

  1. Encore un quartier et des familles d’enfants scolarisés qui doivent subir les caprices d’un maire atypique.
    Après le quartier rue de la Celle et son fabuleux Temple Mormon,
    Après le quartier Glatigny, Corneille-Mozart et le stationnement payant que Monsieur voudrait instaurer,
    la rencontre des habitants avec cet élu adepte du culte de la personnalité (la sienne bien sûr !) a toujours été très décevante.
    Beaucoup de citoyens ont même ressenti du mépris de la part de notre maire, esquivant leurs questions ou bredouillant des arrangements ridicules ou non conformes à la loi.
    Que peut-on attendre d’un tel personnage ?
    Pas grand chose…
    Mais lui attend beaucoup des électeurs lorsqu’il sera candidat aux législatives !

    Humour du jour:
    Mr le maire est doué pour le spectacle.
    Son numéro de transformisme est étonnant.
    Il incarne toujours en premier un Capitaine Fracasse au sens littéral du terme,
    Et hop, 8 secondes après, c’est notre Mr Bricolage,
    Puis pour le grand final, il s’habille en pompier et éteint l’incendie qu’il a lui-même allumé au début de son show !
    C’est génial, on en redemande…
    Non, non, oubliez mes dernières paroles !!!!

    PS: Un humoriste a toujours besoin d’encouragements…
    N’hésitez pas à m’envoyer un petit SMS si mes interventions vous font rire ou sourire , je suis dans les pages jaunes en tant que professionnel de Santé au Chesnay.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s