La Chaumière victime de la bétonnière

C’est par une décision discrète prise par le maire le 17 janvier 2017, que nous avons eu la surprise d’apprendre que le bar restaurant la Chaumière, situé au 141, rue de Versailles, allait disparaître.

M.Brillault a en effet profité de la mise en vente de ce commerce, pour exercer son droit de préemption urbain. C’est donc le contribuable Chesnaysien qui va racheter ce bâtiment, pour un montant de 490 000 €.

Vous vous dîtes pourquoi pas, si c’est pour maintenir une activité de proximité utile aux riverains, ce bar tabac presse servant aussi de dépôt de colis pour les achats par internet.
Mais non ! On vous la fait racheter pour… la raser !
Encore un commerce de proximité qui va disparaître au profit d’une énième opération immobilière de M. Brillault.

La station essence du Super U va elle aussi disparaître, pour permettre la construction d’un parc de stationnement enterré, de 400 places payantes, la création d’une voie de circulation entre la rue Pottier et la rue de Versailles, et évidemment la construction de logements en surface.
Quelques plans présentés lors de la dernière réunion publique nous font douter de la pertinence de ce projet, pour lequel les habitants n’ont évidement pas connaissance, malgré l’ampleur des travaux à  venir.

La bétonnière de M.Brillault ne s’arrête jamais de tourner, au détriment de l’intérêt des habitants.

 

 

Publicités

Une réflexion sur “La Chaumière victime de la bétonnière

  1. Le goût de Mr le Maire pour la construction est indéniable !
    Normal, quand il était petit, il voulait être architecte ou médecin…
    Ce n’est pas moi qui l’invente, il l’a dit lui-même dans une intervention qu’il a faite à l’Ecole de Management de Paris en 2007…
    D’ailleurs, ce compte-rendu publié sur le net est très enrichissant pour ceux qui ne connaissent cet élu que de loin…
    Un fait indéniable, Mr Brillault a une âme de castor…
    Il fait des trous, il détruit et reconstruit sans fin pour son plaisir…
    Et attention, il ne faut rien dire, c’est lui le chef !

    Réflexion du jour:
    Autant « les histoires du Père Castor » sont pleines de morale et de sagesse,
    Autant les projets du Maire Castor sont coûteux et dénués de bon sens…

    Humour du jour:
    Comment reconnait-on le Maire Castor parmi ses congénères ?
    C’est celui qui a les dents les plus longues et un diplôme de Médecin autour du cou !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s