Lettre ouverte aux électeurs de la troisième circonscription des Yvelines

Elections Législatives les 11 et 18 juin 2017

Après l’absence d’un candidat de la Droite et du Centre au second tour des élections présidentielles de 2017, essentiellement à cause des affaires, nous souhaitons apporter un éclairage sur le cas de la troisième circonscription.

Habituellement, celle-ci est réputée imperdable pour un candidat bénéficiant d’une investiture, ce qui a donné l’occasion à des parachutages de personnalités de niveau national à plusieurs reprises.

C’est donc avec surprise que nous constatons que la double investiture LR-UDI a été accordée à l’inamovible maire du Chesnay, M.Philippe Brillault, qui avait déclaré qu’il se présenterait même s’il ne l’avait pas…comme d’habitude puisqu’il se présente pour la sixième fois !

90% des Français réclament la moralisation de la vie politique, voilà pourquoi nous pensons important de vous informer pour faire votre choix.

Tout d’abord, M.Brillault a été condamné en tant que maire pour corruption et concussion, ce qui en soit devrait amener une peine d’inéligibilité, au moins morale.
De plus, des recours sont à l’instruction concernant les conditions de vente et d’obtention de permis de construire d’un bien communal.

Ensuite, M.Brillault concentre dans ses mandats tout ce que les Français abhorrent de leur classe politique.

D’abord c’est un politicien professionnel :

  • Il est maire depuis 28 ans, soit cinq mandats successifs,
  • Il cumule avec le mandat de Conseiller départemental des Yvelines,
  • Il est vice-président de Versailles Grand Parc.

Ensuite, au niveau des emplois familiaux :

– il emploie son épouse, Madame Père-Brillault, comme Directrice de cabinet,

– son épouse est déjà employée de la mairie comme Directrice de la communication,

– son épouse est Directrice de la rédaction du magazine municipal,

– son épouse a un mandat de Conseillère régionale d’Ile-de-France.

Nous vous laissons faire la somme d’argent public que le couple Brillault perçoit mensuellement.

Sa déclaration d’intérêt ne fait pourtant pas apparaître tous les éléments qu’un couple d’élus doit communiquer à la Haute Autorité de la Transparence de la Vie Publique. Pourquoi?

En cas d’élection comme député, il devrait démissionner de son mandat de maire. Certains pensent que cela laisserait la place en mairie. Mais, il a sans vergogne déclaré dans la presse qu’il se réserverait un poste de « conseiller spécial » (titre inventé pour l’occasion) du premier adjoint qui le remplacerait, “avec un bureau à la mairie : en clair, il continuera à gérer « sa » mairie avec un homme de paille, qui approche des 80 ans, et qui signe déjà toutes les décisions qui concernent la famille Brillault.

On peut aisément imaginer la suite, cousue de fil blanc, puisqu’il semble bien préparer sa propre succession aux municipales de 2020 avec son épouse, qui deviendrait maire.

Le couple Brillault arriverait alors à faire mieux que leurs homologues de Levallois-Perret, le couple Balkany.

Quant à son engagement LR, rappelons qu’en 2016, il a fait sécession à l’Assemblée départementale, évitant d’assumer les décisions budgétaires.

C’est pour ces raisons objectives, que nous, Conseillers municipaux du Chesnay, appelons à faire barrage à l’élection de M.Brillault, en votant pour tout autre candidat républicain.

Patrick Bonnehon         Martine Bellier

Groupe LE CHESNAY AVENIR

http://www.lechesnayavenir.com

Publicités

Une réflexion sur “Lettre ouverte aux électeurs de la troisième circonscription des Yvelines

  1. Le Chesnay serait-il le royaume du Maire Castor et de son épouse ?
    Il semblerait bien que oui…
    Condamné pour corruption ? Oh, la vilaine bestiole !
    Il emploie sa femme ?
    Oh, c’est pas beau ça !
    Surtout quand on sait qu’il va y avoir une loi sur la moralisation de la vie politique…
    Elle est directrice de la communication et rédactrice en chef du magazine municipal ?
    C’est peut-être une bonne solution pour diffuser des slogans à la gloire du  »Maire Castor » ?

    Dites-moi, quand inaugure-t-on la statue du Maire Castor sur le parvis de la mairie ?
    Et les offrandes, on les met où ?
    J’ai quelques troncs d’arbres à la maison dont je ne sais quoi faire…

    Ah, il faut toujours garder son sens de l’humour, ainsi la pilule est plus facile à avaler même si celle-ci est toujours aussi grosse…
    C’était ma réflexion du jour !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s