Il faut sauver l’agent Père-Brillault

Le maire a fait appel à deux cabinets d’avocats parisiens pour border juridiquement la réembauche de son épouse Anne Père, comme directrice de la communication, le 12 décembre dernier, pour un coût d’honoraires de 10 000 euros à la charge de… la ville !

Cette décision scandaleuse de M.Brillault aurait pu passer inaperçue, sans notre vigilance au conseil municipal du 22 décembre dernier.
Il faut dire que M.Brillault a été contraint de licencier son épouse avant le 16, pour appliquer la nouvelle loi de moralisation de la vie publique, qui interdit les emplois familiaux, conséquence de l’affaire Pénélope Fillon.
Ses indemnités de 2600 € par mois d’élue à la Région ne suffisant pas, le maire de Chesnay s’est démené, avec l’argent du contribuable, pour créer un nouveau poste pour sa femme au sein de la mairie, et contourner la loi.

Choqués comme tous les Français qui connaissent des difficultés à trouver un emploi, nous avons interpellé Monsieur Brillault sur ce problème de conflit d’intérêt.
Etes-vous d’accord pour que vos impôts servent à sauver les intérêts du couple Brillault ?

Patrick Bonnehon et Martine Bellier
http://www.lechesnayavenir.com

Publicités

3 réflexions sur “Il faut sauver l’agent Père-Brillault

  1. Et hop, 10 000 euros en moins dans les caisses de notre ville pour transformer son épouse… de chef de cabinet en directrice de la communication.

    Attention, le célèbre HOUDINI va avoir de la concurrence ! (Rires …)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s