Voiries payantes : le plan anti Parlysien

Cela faisait longtemps que les résidents de la copropriété de Parly 2 étaient visés comme responsables du problème de stationnement dans la ville.

Alors que le maire et son adjoint à la voirie ont reculé devant la bronca des habitants des zones pavillonnaires, lors de la tentative de la suppression du stationnement alterné gratuit dans leurs rues, ils ont avancé discrètement au creux de l’été sur le marquage au sol de rues, sans avoir préalablement prévenu, ni informé les riverains.

Les panneaux d’informations de la ville se contentant d’afficher « vous souhaitant un bon été »… au lieu d’annoncer le processus en cours.

C’est clairement les trois quarts des résidences de Parly 2 (24 sur 36) qui jouxtent ces rues qui vont faire les frais de la pseudo-politique de stationnement payant généralisé qui débute sournoisement.

Dès le 1er octobre, il va falloir payer à l’horodateur dans ces rues, ou s’acquitter d’une carte de stationnement au coût exagéré : 120 € pour la première voiture, et 300 € pour la seconde !

Notre groupe s’était opposé à cette tarification, en relevant que cela ne résoudra pas la problématique du déficit de places, et de transport alternatif.

D’autant plus que, d’après les premières estimations, cette opération ne sera pas rentable (investissements d’horodateurs, coût des contrôles, versus rentrées fiscales).
Or, la loi sur la dépénalisation du stationnement imposait d’utiliser une partie des recettes vers les nouveaux modes de déplacements (voies cyclables, transports collectifs, etc…).

En bref, le duo Brillault-Delepierre a choisi la pire des méthodes : sournoise, inique et inefficace !

Publicités

9 réflexions sur “Voiries payantes : le plan anti Parlysien

  1. A la mairie du Chesnay y en a qui réfléchice bien et sont payer, maintenant que les stationnement est payante, les gens vont commencer à stationner dans la rue du Dr Audigier, déjà c’est le bazar devant le no 2 Audigier.
    Merci les biens penseurs

    J'aime

  2. Ce projet, tel qu’envisagé, créé une vrai inégalité entre les rues non payantes et les autres, rouges ou résidentielles. Pourquoi ce traitement de faveur ? Pour exemple, la création des zones rouges pour les places de parking de la rue de Versailles et du rond point de l’hopital Mignot va avoir pour effet de créer une forte tension sur les 2 zones limitrophes , rue du Docteur Audigier en zone résidentielle et sur la zone pavillonnaire située entre la rue de Versailles et le supermarché U en zone non payante. Sur cette partie de la rue de Versailles, il n’est pas justifié d’avoir une zone rouge pour l’unique commerce présent à cet endroit, celui du café « La Chaumière ». Pour autre exemple, l’avenue Charles de Gaule n’est pas justifié en zone rouge, aucun commerce….. Cette mauvaise mise en oeuvre de ce projet ne va avoir pour effet que de provoquer plus de problème et faire surtout perdre la sérénité aux habitants. Le Chesnay est une ville paisible.Les habitants veulent conserver cette tranquillité d’esprit qui fait l’un des atouts de cette ville. D’autant que la voiture est important pour vivre au Chesnay. Les transports en commun ne permettent pas de répondre à tous les besoins. Si l’objectif est de pouvoir augmenter ou maintenir le budget de la ville, la solution de la hausse du taux d’imposition locale aurait pu être suffisant et moins compliquée et peut être moins cher pour les chesnaysiens au final. Car même si tous le monde n’a pas de voiture, les personnes peuvent recevoir de la visite de personnes en voiture…..

    J'aime

  3. Oui, groupons nous contre le stationnement payant dans tout le Chesnay…
    Des manifestations, des pétitions, empêcher la mise en place des bornes de paiement, peindre en noir le payant au sol, des idées j’en ai d’autres…
    Je suis en colère sur cet impôt supplémentaire…
    Merci de votre ralliement.

    J'aime

  4. Merci de nous indiquer comment se regrouper efficacement pour tenter de faire annuler ce stationnement payant généralisé
    Le Chesnay est avant tout une commune résidentielle, pas industrielle, ni touristique
    Le Centre Commercial ayant son propre parking , le seul but est de faire une « machine à fric » pour la Mairie
    Emka

    J'aime

  5. lorsque vous avez un loyer HLM de 811€/mois sans compter chauffage ni eau froide (qui était notée dans le bail pourtant) et que le parking devient payant, vous faites comment ? Lorsque vous avez déduit impots, EDF, assurances, accès internet, …Vous voilà donc contraint à ne plus manger que des nouilles si vous voulez pouvoir manger,vivre proprement, vous inscrire à une activité sportive et pouvoir payer l’essence pour aller visiter votre famille si vous gagnez moins de 2000€/mois; ou contraint quel que soit l’âge à porter vos bagages et voyager en bus et train (escaliers, km, etc) aux horaires imposés par ces transports.
    C’est donc donner l’accès de vivre au Chesnay aux revenus élevés qui partent en vacances de toutes façons, et faire fuir les autres,( manière peu élégante pour sélectionner sa population!).
    De plus rue de Versailles,entre les pizzas et les stations essence, l’air y est pollué et l’on profite du traffic plus bruyant (sirènes ) vers le CH Mignot, donc il faut payer plus cher que si l’on habite près des beaux appartements arborés! Est-ce là le reflet d’Egalité inscrite si gros au-dessus des mairies?En aout, le commissariat annonçait 65€ la carte de résident…Elle est passée pendant les vacances au double!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s