Réunion publique sur le stationnement : le maire à l’amende

Si Monsieur Brillault a souvent l’habitude de faire de grands numéros, pour faire croire tout et n’importe quoi aux gens, il faut reconnaître que sa prestation lors de la réunion publique sur le stationnement le 10 octobre, est très mal passée auprès du public.

Sa vieille méthode est pourtant rodée :

Première partie : anesthésier la salle.

Jusqu’à 22h30, lui et certains de ses adjoints ont parlé du stationnement et de bien d’autres sujets.
Au bout d’un moment, le public a clairement fait savoir qu’il s’impatientait et qu’il n’était pas venu pour écouter ces discours lénifiants.

Deuxième partie : les questions du public.

L’ambiance était électrique. Les Chesnaysiens, qui ne veulent pas de ce projet, étaient en colère, mais, ce qui était le plus surprenant a été la réaction du maire à chaque fois qu’un Chesnaysien lui faisait part de son mécontentement.
Il s’est rarement autant contredit en si peu de temps.

Quand un riverain lui signifie sa désapprobation de rendre le plateau Saint-Antoine payant (ce quartier l’était déjà officiellement mais personne ne payait), il répond « Si vous le voulez, le plateau ne deviendra pas payant ».

Quand quelqu’un d’autre lui dit que ce découpage est arbitraire, et que tout le monde devrait être logé à la même enseigne, il répond « Si vous le voulez, on rend toute la ville payante. »

Le président d’un club sportif s’inquiète pour son club ; si le stationnement devient payant, il risque de perdre de nombreux adhérents. Le maire ne lui répondant pas, il peut craindre une baisse significative de sa subvention.

Au final, ce qui peut être retenu de M.Brillault est « Venez me voir dans mon bureau, on s’arrangera ».
Cela révèle une fois de plus que ce projet est bricolé, illisible et incohérent, d’autant plus qu’aucune étude financière n’a été faite.

Par ailleurs, les points suivants peuvent être notés 

1. La sécurité était très importante. La police municipale procédait à l’entrée à un contrôle renforcé des sacs. Cela n’a habituellement lieu que lors de la présence d’une personnalité de niveau national, ce qui n’était pas le cas. Pendant les questions du public, un vigile et le directeur de la police municipale (habillé en civil) passaient le micro. Ce rôle revient habituellement aux hôtesses d’accueil, qui semblaient désœuvrées au fond de la salle. M.Brillault craignait-il pour sa sécurité dans cette réunion houleuse ?

2. Plusieurs adjoints et conseillers municipaux de la majorité étaient absents, ou assis à l’arrière de la salle. Discrétion prudente d’une majorité, qui a plutôt l’habitude de s’asseoir fièrement au premier rang.

3. Alors que le magazine Evénements de septembre 2018 signifiait, à la page 30, qu’une carte de stationnement résidentiel ne serait valable que pour un seul véhicule ; Philippe Brillault a affirmé qu’une même carte pourrait servir pour plusieurs véhicules.

4. Par ailleurs, alors qu’à la même page du même numéro d’Evénements, il était spécifié que ces abonnements n’étaient destinés qu’aux personnes habitant dans les zones de stationnement payant, il a dit que tous les Chesnaysiens pourraient les acquérir.
Face à tant de contradictions, que doit-on croire ?

Il faut retenir un show assez lamentable de M.Brillault face à un projet, dont nous demandons, une fois de plus, le retrait.

Publicités

2 réflexions sur “Réunion publique sur le stationnement : le maire à l’amende

  1. Je prends des photos tous les jours de la rue de Louveciennes. Je pourrais les faire parvenir, vous pourrez constater que les voitures ventouses qui empêcheraient les les résidents de se garer n’existent que dans l’esprit de notre maire et de sa majorité. Décision scandaleuse, impôt même pas déguisé de notre mairie en plus de la Taxe d’habitation et de la taxe foncière qui augmentent chacune de 10%.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s