Très chers élus (majoritaires)

 

Pendant des mois, M.Brillault a prétendu que la fusion de Rocquencourt et du Chesnay permettrait, en mettant nos moyens en commun, de faire des économies. Objectif louable.

Mais, apparemment cela ne s’applique pas pour tous les postes de dépenses. En effet, le budget 2019 prévoit un total de 409 000 euros pour les indemnités des élus. En 2018, ces indemnités s’élevaient à 223 000 € au Chesnay et à 76 000 € à Rocquencourt, soit un total de 299 000 €. Les indemnités des élu augmentent donc de 37%.

Ces montants sont plafonnés par la loi, mais il est déjà arrivé que le maire et ses adjoints se versent trop d’émoluments et que la préfecture y mette un terme (comme récemment à Saint-Cyr-l’Ecole par exemple). 

Rappelons que les élus de la majorité peuvent ne pas sattribuer 100% de ce plafond, ce quil auraient dû faire dans le cadre de la fusion.

Rappelons aussi que les élus dopposition ne perçoivent aucune indemnité, et que notre groupe n’en demande pas.

Mais, quand on analyse attentivement la répartition de cette enveloppe, on constate que les adjoints et conseillers municipaux délégués venant de Rocquencourt voient leurs indemnités augmenter très fortement, le plafond légal étant différent pour une commune de 3500 habitants et pour une ville de 33 000 habitants. 

Les Rocquencourtois semblaient être les perdants dans cette fusion. Peut-être pas tous.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s