Autolib’, la voiture qui va vous coûter cher !

autolib-chesnay

Que vous prévoyez de l’utiliser ou non, cette petite voiture électrique va peser dans vos dépenses. Alors que Versailles Grand Parc prévoyait à terme d’installer des stations de voitures en libre partage dans la communauté d’agglomération, notre maire actuel s’est empressé d’adhérer au syndicat d’Autolib avant de rentrer dans VGP afin de forcer la marche.

On ne peut noter que l’empressement habituel d’un maire qui préjuge des intérêts des Chesnaysiens. Alors que les places de stationnements manquent déjà à l’appel dans notre ville, ces voitures en supprimeront encore plus. Et surtout, aucune étude n’a montré que les Chesnaysiens souhaitent l’implantation d’Autolib’ dans notre ville.

Le maire assure que les jeunes qui viendront de passer leurs permis seront ravis de les conduire pour aller à Paris par exemple. C’est sans compter le prix sans doute trop élevé pour leurs bourses d’étudiants (280€ d’abonnement par an + 5,5€ la demi-heure), et le manque de stations environnantes : la station la plus proche est celle de Ville d’Avray, Versailles Grand Parc n’étant pas encore équipée.

Surtout, le prix pour chaque voiture est exorbitant : 10 000€ pour l’installation d’une voiture ! La mairie prévoit d’ores et déjà 5 stations, ce qui implique un coût de 300 000€ pour la ville (une station contenant 6 voitures). La ville récupérera chaque année 750€ par voiture en tant que droit de voirie, et donc 22 500€ par an. Il faudra ainsi plus de 13 ans à la ville pour voir un retour sur investissement. Pendant ce temps, ce seront les chesnaysiens qui paieront, avec une augmentation de leurs impôts locaux de près de 1,5 points, qu’ils soient utilisateurs de ces voitures ou non…