Le stationnement libre refusé aux soignants à domicile


Voilà 16 mois que le conseil municipal a voté le stationnement payant, et tout n’est pas réglé.

Si le nombre de véhicule par carte de stationnement est enfin voté, il est obligatoire d’avoir un smartphone pour en bénéficier.

Les horaires de gratuité la nuit et le samedi n’ont toujours pas été votés par le conseil municipal, comme le prévoit la législation.

Seul, le parking de la piscine est sous contrôle d’accès. Pour les autres, aucune information n’est disponible.

Dès le mois de février 2018, notre groupe a demandé que la gratuité du stationnement soit accordé en voirie pour tous les personnels de santé intervenant à domicile, ainsi que pour tous les intervenants du maintien à domicile. A chaque délibération sur le stationnement, nouvelle demande, et toujours la même réponse du maire : c’est à l’étude…

Enfin, ce sujet est mis en délibération au conseil municipal du 16 avril 2019.
Et la, surprise : la carte de stationnement est gratuite, mais il faudra qu’ils paient en zone rouge.

Impossible, car contraire à l’égalité à l’accès aux soins pour tous les habitants. C’est illégal, mais le maire ne veut pas céder, et répond publiquement que les médecins n’auront qu’à passer pendant les heures de gratuité (avant 9 h, ou après 19 h).

Notre groupe souhaite vraiment que le stationnement au Chesnay permette à chaque citoyen de pouvoir bénéficier des soins à domicile s’il en a besoin, et nous continuerons à défendre l‘absolue nécessité de la gratuité du stationnement en voirie pour tous ceux qui travaillent à ce maintien à domicile.

Publicités